OXYDE – OXD B1 – Speerstra Gallery

du 12/03/2020 au 27/06/2020

Aussi fascinantes qu’un vestige extra-terrestre qui aurait été légué à l’Humanité en pleine période Bauhaus, les sculptures de Xavier Magaldi englobent différentes sources revisitées par une rigoureuse perfection.

Alliant le délié calligraphique hérité du Graffiti-writing à une anguleuse géométrie suggérant immédiatement le constructivisme soviétique, le spectre de son iconographie hybridée percute plusieurs mondes que tout sépare.

Les sculptures métalliques sur socle de béton brut présentées en 2017 à la galerie Speerstra flirtent autant avec la riche imagerie de la science-fiction que celle du graffiti, offrant ainsi ce que l’on pourrait qualifier comme « objet du troisième type ».

La noblesse du métal brossé aux arrêtes saillantes alliée à une superposition de strates structurées à la façon d’un alphabet inconnu évoque volontiers un glorieux trophée destiné à une civilisation du futur.

Pour sa seconde exposition personnelle à la Speerstra Gallery, Xavier Magaldi propose une vision innovante de son travail. L’exposition OXYDE s’adresse à notre instinct créatif. C’est dans une déclinaison de différentes tailles que les sculptures en acier se dressent telle une armée de vaisseaux, à la conquête de l’équilibre parfait.

Chaque oeuvre est composé de plusieurs pièces modulables et permet ainsi au spectateur de les assembler lui-même, donnant naissance à un totem personnalisé cristallisant à lui tout seul l’esprit emblématique de Xavier Magaldi croisé à la créativité de son acquéreur et les rendant ainsi uniques de surcroît. Ces œuvres d’une grande finesse en acier de type Corten brut ou oxydé possèdent une patine toute spécifique qui apporte encore un peu de mystère et de séduction.

Xavier Magaldi parvient indéniablement à défricher à travers son œuvre plusieurs territoires jusqu’ici peu visités par des artistes extérieurs à ces domaines et à les synthétiser en un seul corpus.

Figer le graffiti en le mathématisant tout en « déconstruisant le constructivisme » simultanément est un geste qui peut être salué comme un véritable tour de force, générant concrètement d’authentiques « objets du 3me type » aussi élégants que ludiques.

OBJECTS OF THE THIRD KIND

Like extra-terrestrial relics that would have been bequeathed to mankind right in the middle of the Bauhaus era, Xavier Magaldi’s fascinating sculptures incorporate diverse references, revisiting them with rigorous perfection.

Combining the calligraphic looseness inherited from Graffiti with an angular geometry that immediately suggests Soviet constructivism, the spectrum of his hybridized iconography collide stogether multiple and widely distinct worlds.

The metallic sculptures on rough concrete bases presented at the Speerstra Gallery in 2017 flirt as much with the rich imagery of science fiction as with that of Graffiti, thusoffering us what one could define as “Objects of the Third Kind”.

The nobility of the brushed metal, with its salient edges, combined with a superposition of layers structured in the manner of an unknown alphabet, immediately conjure up images of glorious trophies destined to future civilizations.

For his second personal exhibition at the Speerstra Gallery, Xavier Magaldi presents an innovative vision of his work. The OXYDE exhibition speaks to our creative instinct. The steel sculptures,arrayed in various sizes, stand erect like an army of spaceships ready to conquer the perfect equilibrium.

Each “kit” is made of several modular pieces, thus allowing the visitor to assemble the work on his own, giving birth to a personalized totem that will by itself crystallize the emblematic spirit of Xavier Magaldi together with the creativity of its buyer, which willthereforealso render it even more unique. These very fine works of raw Corten or oxidized steel possess a very specific patina that providesfurther mystery and seduction.

Throughout his work, Xavier Magaldi undoubtedly manages to tread into several new territories that have so far seldom been visited by artists outside of these domains and to synthesize them in a single corpus. To “freeze” the Graffiti by mathematizing it while simultaneously “deconstructing constructivism” is a gesture that can be hailed as a true “tour de force”,generating tangible, authentic “Objects of the Third Kind” that are as elegant as they are playful.

OXD-B1 – 160 x 60 x 25 cm – Acier et Acier Corten – 2020

Visualisez l’art dans votre maison

iazzu Xavier Magaldi
La nouvelle application en réalité augmentée gratuite est prête à être téléchargée!