Antimateria – Celal M13 Paris

La Galerie CelalM13 présente son EXPOSITION COLLECTIVE de fin d’année, du 14 décembre 2017 — 20 janvier 2018, Vernissage Jeudi 14 décembre 18h00

Trois de mes pièces seront disponible à cette occasion, une toile et deux volumes.

Galerie Celal M13 – 13 rue Miromesnil, 75008 Paris – info@celalm13.com – +33 (0)1 40 26 56 35

 

Artists exposés :

VICTOR ASH, LOKISS, JON FOX, ANTOINE GAMARD, JEROEN EROSIE, KEITH HOPEWELL, OX, POPAY, 108, PROEMBRION, SOZYONE, STEPHEN SMITH

exposition collective_dec2017_celalM134

The Guardian 01 02 - ClelalM13 - Magaldi 2017The Guardian Antimateria 01 - ClelalM13 - Magaldi 2017The Guardian Antimateria 02 - ClelalM13 - Magaldi 2017 x2The Guardian detail 2x - ClelalM13 - Magaldi 2017The Guardian Grey - ClelalM13 - Magaldi 2017Xavier MAGALDI detail - Celal M13 (3)Xavier MAGALDI detail - Celal M13 (1)The Guardian Grey -detailx - ClelalM13 - Magaldi 2017exposition collective_dec2017_celalM13 vueexposition collective_dec2017_celalM13 vue 3exposition collective_dec2017_celalM13 vue 2

La galerie Celal M13 soutient les artistes émergents dont la création croise les références de la culture classique et celles, que les anglo-saxons nomme la « subculture », que l’on peut traduire par culture populaire, qui recouvre une multitude de champs de recherches tels le graphisme, le graffiti, les dessins animés, la bande dessinée  – comics & mangas –, la typographie… – donnant à leur création, une énergie et une tonalité particulière.

Nous ne nous cantonnons pas à une esthétique restrictive, les œuvres présentées sont abstraites, figuratives ou les deux à la fois…

Notre ambition est d’accompagner le collectionneur et le visiteur dans la découverte d’œuvres d’une génération de créateurs à la frontière entre art contemporain et culture populaire, justement en phase avec notre monde. Il nous semble important de rendre compte de ce flux créatif en présentant le travail d’artistes issus de la scène européenne. Bonne découverte.

ERIKA ELO

 

Xavier MAGALDI detail - Celal M13 (2)

Objets du troisème type.

Aussi fascinantes qu’un vestige extra-terrestre qui aurait été légué à l’Humanité en pleine période Bauhaus, les sculptures de Xavier Magaldi englobent différentes sources revisitées par une rigoureuse perfection.
Alliant le délié calligraphique hérité du «Graffiti Writing»  à une anguleuse géométrie suggérant immédiatement le constructivisme soviétique, le spectre de son iconographie hybridée percute plusieurs mondes que tout sépare.

À mi-chemin entre le Gothic Futurism de Rammellzee et l’architecture brutaliste du Corbusier, l’artiste affronte l’espace et transcende la matière dans des superpositions de formes rigides qui se croisent, s’opposent puis fusionnent dans un équilibre maîtrisé en une structure compacte et dynamique. En bois, en béton ou en acier, Xavier Magaldi confronte la forme à la matière, le mouvement à l’espace.

Les bas-reliefs en béton quant à eux se réfèrent clairement au brutalisme dans toute sa puissance, avec néanmoins quelques particularités relativement remarquables dont celle franchement étonnante de parvenir à les rendre «légers» de par leur démantèlement méthodique en couches superposées.
L’intelligence mise à plat et la dureté suprématiste dialoguent ainsi à l’unisson dans le meilleur des mondes.

L’acte d’écrire sur un pan de béton se réfère quant à lui tout aussi subtilement au street-art mais dans sa version muséale, permettant ainsi à l’architecture et à l’écriture de ne faire qu’un.

Xavier Magaldi parvient indéniablement à défricher à travers son œuvre plusieurs territoires jusqu’ici peu visités par des artistes extérieurs à ces domaines et à les synthétiser en un seul corpus.
Figer le graffiti en le mathématisant tout en « déconstruisant le constructivisme » simultanément  peut être salué comme un véritable tour de force, générant concrètement d’authentiques «objets du troisième type» aussi élégants que ludiques.

Texte: Montesinos Foundation

 

 

 

 

La Galerie Celal vous invite à venir découvrir son expo Collective du 14 décembre au 20 janvier 2018

 

The Guardian Grey
année : 2017
dimensions : hauteur 100 cm / 120cm
– Aquarelle
– Aerosol


Antimateria – The Guardian 1
année : 2017
dimensions : hauteur 60 cm / 90cm
– Béton sur Bois
– PVC
– Aerosol

Antimateria – The Guardian 2
année : 2017
dimensions : hauteur 60 cm / 90cm
–  Béton sur Bois
– PVC
– Aerosol

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s